Chroniques sexuelles d’une famille d’aujourd’hui

Cette semaine, j’ai eu l’opportunité d’aller voir Chroniques sexuelles d’une famille d’aujourd’hui en avant-première et en présence des réalisateurs et des acteurs. (d’ailleurs, je remercie le blog New Kids on the Geek qui m’a fait gagné les places).

Ce film, réalisé par Jean Marc Barr et Pascal Arnold raconte l’histoire de Romain, un jeune homme de 18 ans encore puceau, qui se pose beaucoup de questions sur le sexe. Un jour, il est pris en flagrant délit de masturbation en cours de biologie. A partir de ce moment, le sujet du sexe qui était tabou dans sa famille va devenir la principale préoccupation. Nous rentrons alors dans la vie intime de chacun des personnages : ses parents, son grand-père veuf, son grand frère et sa soeur adoptive.

Plus le film avance, et plus nous découvrons que Romain n’est pas le seul à se poser des questions. Et à travers le parcours de chacun des membres de la famille, le film aborde plusieurs sujets encore assez tabous aujourd’hui, comme la sexualité des séniors, l’apprentissage des relations, la quête de sa propre identité et de ses préférences sexuelles…Les réalisateurs insistent bien sur l’aspect « normal » du sexe, loin des clichés pornographiques; et en effet, chacun d’entre nous peut se reconnaître dans l’une des histoires mises en avant. Et je pense que c’est ce que les spectateurs ont apprécié. A l’issu de la projection,  l’avis général a été plutôt positif.

Et je dois dire que moi, ni je n’ai aimé, ni je n’ai pas aimé; mais je suis restée perplexe… La manière dont le film est réalisé et le jeu des acteurs semblent si réels que ça m’a un peu dérangé. Je veux dire par là que je ne me suis pas sentie comme devant un film, mais plutôt comme devant un reportage, avec des personnages réels qui auraient tout aussi bien pu être des connaissances, voire des amis. Et le fait de rentrer comme cela dans leur vie intime est assez gênant. En plus, le film nous ramène aussi à notre propre vie intime. Je ne suis pourtant pas pudique en ce qui concerne le sexe et j’en parle ouvertement lors de discussions entre amis. Mais de là à visualiser, c’est différent! Je ne vais pas mentir, j’ai déjà vu des films érotiques, limite pornographiques, mais ces films s’affichent comme tel. Ici, le film est sensé aborder le sexe et la communication d’une famille autour du sujet. Et pourtant, les scènes sont assez explicites! Et ça semble tellement vrai que je n’ai pas pu m’empêcher de demander à un des comédiens si les ébats étaient réels. Et pour la petite anecdote, il m’a répondu que certains l’avaient été en effet…

En tout cas, même si mon opinion est mitigée, j’ai vraiment apprécié le jeu des acteurs et surtout celui de Romain, le personnage principal qui apporte une touche d’innocence et d’humour à l’ensemble du film.

Si vous voulez voir ce film, il sera en salle à partir du 9 mai prochain. N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé.

Bam! Taguée!

C’est le message que j’ai vu sur mon mur Hellocoton de la part de « Le verre à moitié plein« . Première réaction: « Ça veut dire quoi? Qu’est ce qu’elle attend de moi? » Je suis donc allée lire son dernier article pour comprendre le principe. En fait, c’est une sorte de nouvelle chaîne : tu  racontes 11 choses te concernant , ensuite tu réponds à 11 questions posées par la blogueuse qui te taggue. Et après, tu taggues à ton tour en posant 11 questions.

Je n’ai pas été très présente sur les réseaux sociaux cette semaine (la faute au nouveau job qui me prend énormément de temps et à une vie sociale trépidante – je ne m’en plains pas!) et j’avais donc prévu un tout autre article.. Mais j’ai eu envie de jouer le jeu! Ne serait-ce que pour faire plaisir à Le verre à moitié plein! Et puis c’est sympa de se décrire et de connaître un peu plus des blogueuses à travers ce jeu!

Voici donc 11 choses me concernant:

1) Même si je ne suis pas l’une des plus actives sur les réseaux sociaux, je suis un vrai moulin à paroles dans la vraie vie. Mais même si j’adore parler, j’aime écouter aussi hein!

2) Je viens de changer de job (vous devez le savoir depuis le temps que je le répète ici) mais même si je me sens bien dans cette nouvelle aventure, mes anciens collègues me manquent. Mais vraiiiiiment!

3) Je n’arrive pas à garder un mec plus de 4 mois depuis ma dernière histoire, et je dois dire que je me remets tout le temps en question..

5)Mais je viens de rencontrer un petit gars qui me plaît bien et avec qui j’ai super accroché. J’espère que la « malédiction » va s’arrêter! Affaire à suivre…

4) Je suis une véritable bordélique et je déteste qu’on me dise de mettre de l’ordre dans tout ça car c’est mon ordre à moi et c’est comme ça que je m’y retrouve!

5) Je sais être très chiante et je l’assume (ça explique peut être le numéro 3!)

6) Je suis accro aux séries TV et même quand je rentre tard, je regarde au moins un épisode…Chose que je regrette tous les matins quand le réveil sonne!

7) Depuis que j’ai ouvert mes comptes Twitter et Hellocoton, je suis aussi devenue accro aux blogs et même si je n’écris pas souvent, je lis tous les jours les articles de tout plein de blogs. Je deviens d’ailleurs de plus en plus geekette.

8) Mon rêve d’enfant était de devenir actrice. Mais après un an de théâtre (très amateur), je me suis vite rendue compte que j’étais pas vraiment faîte pour ça…

9) Je vis dans un tout petit appart à Paris mais même si je galère pour trouver mieux, je ne repartirais en Province pour rien au monde (en tout cas pour l’instant).

10) Je suis en train de regarder un épisode de Grey’s Anatomy en anglais et j’étais tellement concentrée su cet article que j’ai rien compris du tout à l’épisode. Je ne sais pas faire 2 choses à la fois. Ou alors je suis pas assez bonne en anglais.. Au choix.

11) Tous les matins, je me dis que je vais me coucher avant minuit, et tous les soirs je dépasse. Et je sens que c’est bien parti pour que ce soit le cas ce soir encore…

Mes réponses aux 11 questions :

1) Quelle heure est-il? Il est 23 H.

2) Quelle a été ta réaction quand tu as vu que je t’avais tagguée ? Comme je l’ai dit au début de cette article, je me suis demandée ce que je devais faire.. J’avoue que je n’avais pas entendu parler de ce concept avant.

3) Pourquoi as-tu décidé d’écrire un blog ? Je lis beaucoup de blogs et ça m’a donné envie d’en ouvrir un moi aussi. Mais je suis réaliste et je sais très bien que très peu de personnes me lisent. Mais ça me permet de discuter avec quelques filles sympathique. Et comme j’adore les rencontres, j’ai quand même franchi le pas.

4) Tes amis savent-ils que tu tiens ce blog ? Le lisent-ils ?  Je voulais rester anonyme et je n’en ai pas parlé à mes amis. Mais comme beaucoup travaillent dans le web, certains l’ont découvert et sont remontés jusqu’à moi. Je leur ai fait promettre de garder le secret!

5) Quelle est ta vision de la fidélité, en amour ? Pour moi, le principal est d’être honnête vis à vis de l’autre. Donc si le couple d’avis d’aller voir ailleurs, ça ne me choque pas. Tant que tout est clair. Mais personnellement je suis exclusive et quand je suis vraiment amoureuse, les autres ne m’intéresse pas de toute façon. Mais en même temps, ma plus longue histoire a duré 2 ans. Au bout d’un grand nombre d’année, je peux comprendre. Je verrai bien à ce moment là. Pour l’instant c’est la fidélité et la confiance avant tout.

6) Quel est l’endroit au monde où tu aimerais le plus vivre ? J’ai toujours voulu vivre aux Etats-Unis. New York, Miami, San Francisco.. Ça me fait rêver. Mais je suis très bien à Paris!

7) Es-tu sur Twitter ? Sinon, pourquoi ? Oui j’ai créé un compte Twitter.  J’aime bien suivre certains comptes qui twittent des liens super intéressants. Et puis, comme avec Hellocoton, on peut faire des rencontres intéressantes au fil des discussion.

8) Parle-nous de ta peluche préférée, quand tu étais petite. C’était un vieux doudou tout pourri, une peluche qui n’avait qu’un oeil (j’avais arraché l’autre je crois) mais je ne voulais rien d’autre. Quand je le disais que j’étais fidèle !

9) Est-ce que tu trouves abusé que j’ai posé 2 questions en une aux questions 4, 7 et 9 ? Pourquoi ? Non car de moi même j’aurais  développer les réponses de toute façon. 🙂

10) Que penses-tu des sites de rencontre ? J’ai beaucoup d’amies qui sont inscrites sur ces sites mais moi j’ai du mal à accrocher. Je préfère les rencontres réelles et discuter en face à face. Je m’y mettrai peut être un jour. Qui sais?

11) Et maintenant, quelle heure est-il ? Il est 23h10. C’était rapide en fait!

J’ai vraiment aimé participer alors à mon tour de poser des questions :

1) Depuis combien de temps ton blog existe-t-il?

2) Quelles ont été tes motivations pour le créer?

3) Peux-tu me dire ce que cela t’a apporté?

4)A part les réseaux sociaux, quels sont tes loisirs?

5) As-tu déjà été tagguée?

6) Si un génie te permettait de réaliser un seul de tes rêves, quel serait ton souhait?

7) Quel est ton plus grand défaut selon toi?

8) Et ta qualité?

9) As-tu déjà rencontré des bloggueuses IRL? Si oui, as tu été satisfaite de ces rencontres. Et si non pourquoi?

10) As-tu aimé répondre à ce questionnaire?

11) Combien de temps as-tu mis pour y répondre?

Et les sympathiques bloggueuses que je choisi pour répondre à mon petit interrogatoire sont (roulement de tambours):

1) Le journal de Thalie

2) L’heureuse imparfaite

3)  La flaneuse

4) Eloysia

5) Livy Etoile

6) Miss Bavarde

7) Lindanita

8 ) Alexia Yaya

9) Rose Amoureuse

10) La scandaleuse

11) Dark Gally

Amusez-vous bien les filles!

Fiction ou vie réelle. Parfois il faut choisir…

Cette semaine est la semaine des aficionados de séries télé.  Tous ceux qui, comme moi, sont fans inconditionnels de séries le savent déjà, la 3e édition de Séries Mania a commencé aujourd’hui et dure jusqu’au 22 avril. Le forum des Images présente gratuitement 37 séries inédites du monde entier. Et le programme est vraiment alléchant! C’est simple, j’ai envie d’y aller tous les soirs!

Seulement voilà, même si j’adore les séries depuis longtemps, je dois aussi travailler et continuer ma vie sociale (c’est dur la vie!). Non mais vraiment ! Le temps que je sorte du boulot, que je prenne le métro et que j’arrive sur place, j’ai peur qu’il n’y ait plus de place. En plus, j’avais déjà programmé des soirées depuis un petit moment que je ne peux pas annuler. Entre les anciens collègues, l’anniversaire d’un pote et la sœur qui a choisi cette semaine pour venir en vacances à Paris, je n’ai pas un soir de libre. Vous allez me dire que je peux annuler ou décaler certains rendez-vous pour honorer mon statut de séries maniac. Mais voilà, il fallait faire un choix : fiction ou vie réelle?  J’ai choisi vie réelle.

Je regarde régulièrement mes séries favorites alors tant pis, je n’aurai pas le privilège d’assister aux avant premières de certaines pépites que j’ai déjà noté. Mais d’un côté, je passe assez de temps sur internet et les réseaux sociaux… Et même si c’est qu’une semaine dans l’année, certaines personnes sont trop importantes pour les faire passer après donc je réserve ma semaine et mon samedi aux potes. Je suis une super amie quand même! Par contre dimanche, je suis aux abonnés absents. Ce sera séries toute la journée. Enfin après avoir voté :).

Bonnes séances à tous ceux qui vont aux festival!

J’ai loupé le marathon..Mince alors!

Aujourd’hui, tous les Parisiens le savent, c’était le Marathon de Paris. Et moi, comme tous les dimanches, j’ai ouvert les yeux en fin de matinée, avec une grosse flemme. Alors autant vous dire que j’admire tous ceux qui ont participé à cette course. C’est pas que je déteste le sport, mais de là à faire 40 km…il me reste encore des mois années d’entraînement! Je suis ce qu’on appelle une sportive du dimanche. J’essaye d’aller à la salle de sport régulièrement et je me suis même inscrite à la Parisienne 2012 (6km moi je trouve déjà ça pas mal pour une débutante en footing) mais quand je vois comment je suis essoufflée après une heure de course (je sais je sais je devrais aussi arrêter de fumer), j’admire vraiment les véritables sportifs pour leur détermination et leur courage.

Au lieu d’aller courir, je suis allée me faire une petite séance ciné en famille. Le film que j’ai vu et Mince Alors! Je vous promets que c’était pas le but mais ce film, en plus de me faire passer un bon moment de rigolade, m’a fait déculpabiliser. Avec mes 2-3 séances de sport, je me suis même sentie très sportive!

Je suis loin de pouvoir participer à un marathon, voire un semi, mais je me motive à faire ce qu’il faut pour garder la forme.

Et puis, l’actrice principale du film est loin de ressembler à une marathonienne et je la trouve très jolie comme elle est.

Alors même si je ne suis jamais prête pour le marathon et que je n’ai pas des fesses en béton, tant pis. Comme le dit la morale du film, le principal, c’est de se sentir bien comme on est.

Live the life you love

Image

J’en ai déjà parlé plusieurs fois ici, je viens de changer de job. Et ce matin, après ma première semaine, je me suis réveillée de très bonne humeur, avec l’impression d’avoir enfin commencé à réaliser un projet qui me tenait à coeur. Depuis longtemps, même si tout se passait bien dans mon ancienne boîte, je cherchais à changer d’entreprise pour travailler dans un secteur qui m’intéressait plus. Je ne compte même pas le nombre de CV que j’ai envoyé, le nombre d’entretiens que j’ai passé. Et surtout, le nombre de refus que j’ai reçu. J’ai failli baisser les bras à plusieurs reprises et me faire une raison. Mais le besoin d’avancer a été plus fort et j’ai poursuivi mes démarches. Et après plusieurs mois de recherches intenses et de persévérance, j’ai enfin trouvé THE JOB, celui que je voulais vraiment.

D’accord, une semaine c’est trop court pour déjà dire que tout se passe bien, mais j’ai eu une très bonne première impression.

Tout ça pour dire qu’il ne faut jamais baisser les bras et se contenter de ce qu’on  a. Dans mon entourage, j’ai plusieurs amis qui se plaignent de leur job mais qui ne font rien pour changer. Rien que dans mon ancienne boîte, plusieurs collègues veulent trouver autre chose mais sans vraiment chercher. Si la sécurité est plus forte que les projets, ok. Mais sinon, il n’y a pas de secret : il faut se bouger!

J’ai plein d’autres projets à réaliser maintenant (le premier étant bien sûr d’être confirmée) alors j’ai de quoi m’occuper.

Mais parce qu’il n’y a pas que le boulot dans la vie,  je profite aussi et je me réjouis d’avance des prochains événements à venir côté privé:

-l’organisation de la fête pour les 30 ans d’un pote le week end prochain

-la réalisation d’un book souvenirs pour les 30 ans d’une autre pote fin mai (avec à la clé un week end à Center Parc entre amis)

-un week end à l’étranger entre copines (la destination est encore vague)

-et plein de soirées entre amis

Et pour bien profiter du présent, une crémaillère ce soir! Bon week end tout le monde !

Ô Champs Elysées !

ImageJe m’baladais sur l’avenue le cœur ouvert à l’inconnu…!

Après une petite semaine de stress (on se refait pas!), j’ai enfin commencé mon nouveau job, qui se trouve, comme vous l’aurez deviné, sur les Champs Élysées.

Et après 2 jours, mes premières impressions sont assez positives. Équipe sympathique, jeune et dynamique, boulot intéressant, cadre de travail plutôt agréable…Je ne regrette vraiment pas d’avoir quitté mon ancienne boîte pour me lancer dans cette nouvelle aventure. En plus, mon temps de trajet est raccourci et je dois dire que la fan de grasse mat’ que je suis apprécie vraiment de pouvoir retarder son réveil le matin!

Encore mieux : le jour de mon arrivée, le déménagement de la boîte a été officialisé. Je ne resterai donc pas longtemps sur la plus belle avenue du monde. Ce qui ne me dérange pas du tout; en vrai je suis pas fan des Champs et le nouveau lieu choisit me rapproche encore plus (et hop encore des minutes supplémentaires de sommeil pour moi!).

Même si mes anciens collègues me manquent un petit peu, j’ai eu la bonne surprise de recevoir plein de messages d’encouragement de leur part et je sais que je garderai contact avec certains d’entre eux.

Que des bonnes nouvelles finalement!

Chouchouter ses racines

Non je ne vais pas parler de soins capillaires (si j’étais une blogueuse beauté ça se saurait !) mais après avoir passé une semaine à me ressourcer dans ma campagne natale, j’ai eu envie de faire un billet (gnan-gnan je vous l’accorde) sur ces liens à chouchouter. Je parle des liens familiaux.

Comme je l’ai souvent dit, j’adore vivre à Paris. Le rythme effréné, les sorties, les événements culturels, et même les heures de boulot…Tout me plaît dans cette ville..Et pour l’instant, je n’ai pas du tout envie de quitter tout ça pour retourner en province. Je rentre rarement chez mes parents et je vois donc très peu ma famille. Alors quand je rentre, c’est bien évidemment la tournée générale: grands-parents, oncles et tantes, cousins-cousines… Un véritable marathon de visites. Et pendant longtemps, c’était le même scénario. Ma grand-mère (assez vieux-jeu) qui me posait les mêmes questions: quand j’allais me décider à revenir plus près d’eux? (la plupart des mes cousins se sont installés à quelques kilomètres), quand j’allais lui présenter un charmant jeune homme?(et sous entendu me décider à faire d’elle une arrière grand-mère). Et bien sûr toujours les même réponses de ma part: « Pas maintenant mais quand ça sera le moment tu le sauras ».

Seulement voilà, ma grand-mère nous a quitté il y a 2 mois. Et cette fois, je me suis retrouvée nez à nez avec mon grand-père qui ne s’intéresse pas, qui ne pose pas de questions, qui ne parle presque pas..Et ces questions qui m’énervaient il y a encore peu de temps, m’ont réellement manqué. Je me suis rendue compte que son interrogatoire agaçant était ce qui nous liait, elle et moi. Elle était dépassée et ne comprenait rien à mon travail (je crois bien qu’elle ne savait même pas ce qu’était internet) donc c’était simplement une manière de partager quelque chose avec moi.

A l’inverse, mes parents sont très proches de moi et je leur raconte quasiment tout (même s’ils ne posent pas de questions). Ils me soutiennent dans mes choix, suivent mes péripéties de prêt et sont toujours là. Pourtant,  pendant mon adolescence, je les ai souvent critiqué et que je leur ai mené la vie dure!  Maintenant, j’ai pris conscience que la famille c’est très important et qu’il faut dire les choses. Je n’ai pas su montrer à ma grand-mère que je tenais à elle alors avec mes parents je ne ferai pas cette erreur. Plus de pudeur:  je les aime, je suis fière d’eux et je leur dit, tout simplement. Ils ont tout fait pour moi alors à mon tour de les chouchouter et de prendre soin d’eux dès que je le peux. Ça y est je crois bien que je deviens adulte moi!