Main dans la main, quand la passion devient fusion

Image

Lundi dernier, je suis allée voir Main dans la main au cinéma et l’histoire m’a inspirée pour écrire cet article sur les rapports (trop) fusionnels. Ce film raconte l’histoire de 2 personnes que tout oppose mais qui vivent un véritable « coup de foudre ». Enfin le mot coup de foudre et mal choisi car les personnages ne ressentent pas d’amour ni de désir, mais à partir du moment où ils se rencontrent, une « alchimie » les pousse à ne plus se quitter. Ils font donc tout ensemble et ne peuvent pas se séparer l’espace d’un instant. Ça m’a fait penser à un couple d’amis qui sont ensemble depuis des années et qui, ne peuvent pas faire des activités l’un sans l’autre : que ce soit du sport, les hobbies, les soirées… Ils font absolument tout ensemble, ce qui, pour moi éternelle célibataire, me semble impensable. D’accord j’aimerais bien avoir un compagnon pour certaines activités que mes amis ne partagent pas avec moi mais de là à perdre mon indépendance, hors de question!

Au contraire, je trouve ça bien de préserver son jardin secret. Et puis, justement le fait de faire des choses séparément donne des sujets de conversation; sans parler du fait qu’on est encore plus content des moments qu’on passe ensemble. En plus, pour avoir déjà vécu une situation de passion fusionnelle, je trouve que c’est un peu malsain et que c’est voué à l’échec. Car forcément, l’un « suit » plus l’autre et perd une partie de sa personnalité, ce qui à la longue, est très vite étouffant. Et puis, quand on est très fusionnel, on vit forcément dans une bulle qui risque d »exploser…

Même si je suis plutôt du genre sociable et que j’aime bien être entourée, j’aime aussi me retrouver seule, faire le point et passer des moments rien que pour moi (ça fait du bien parfois de ne penser qu’à soi!). Mais j’ai l’impression que certaines personnes n’aiment pas être seules et cherchent à tout prix à être accompagnées. J’ai des amis qui ne sont jamais célibataires et très souvent, ce sont ceux qui, dès qu’ils sont en couple, font tout ensemble. Tu ne peux pas inviter une copine sans que son mec soit là, et quand on décide de faire des soirées filles, c’est pas très pratique! J’ai une copine qui est encore plus dans l’extrême: ces histoires ne durent jamais plus de quelques mois mais elle est toujours à fond et à toujours l’impression d’être avec l’homme de sa vie. Elle ne parle plus que de lui, ne vit que par lui et elle est même capable de s’approprier ses passions..passions qui disparaissent pour de nouvelles dès qu’elle trouve un nouveau mec bien entendu! Alors ok je suis la plupart du temps seule, mais au moins je me connais et je fais ce qui me plaît. J’ai construit ma personnalité, pas une fictive qui change à tout bout de champs.
Sans vous spoiler, même le film montre les limites de la fusion: au bout du compte, on a toujours besoin de se retrouver..Alors la passion, si elle vient à moi, je veux carrément la vivre! Mais la fusion, dans les films c’est bien, mais en vrai, plus jamais!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s