Entre amour et espionnage : Mobius

Image

Mardi soir, je suis allée à l’avant première de Mobius. Alors je vous préviens d’entrée de jeu, mon avis sur le film est très subjectif pour plusieurs raisons. D’abord, j’ai toujours adoré Cécile De France en tant qu’actrice et que femme. Je l’ai découverte dans l’Auberge Espagnol qui reste mon film préféré et depuis, je suis séduite par son jeu naturel. En plus de ça, elle est belle, spontanée, simple. Bref, je suis conquise par cette actrice. Ensuite, Jean Dujardin, même si on ne peut pas vraiment dire que je suis une groupie, est aussi quelqu’un que j’admire parce qu’il a su évoluer avec le temps et n’est pas resté cantonné à des rôles de personnages drôles et un peu grotesque tel qu’il était à ses débuts. On voit qu’il a gagné en maturité (tout en restant le blagueur que l’on apprécie) et il a su le prouver avec ces derniers films, notamment dans The Artist. Et dernière raison, j’ai toujours été un peu midinette et dès qu’un film traite d’une histoire d’amour compliquée ou torturée, je suis bon public. C’est plus fort que moi, l’amour impossible, j’adhère complètement (dans les films, parce qu’en vrai c’est tout sauf beau!).

Bref Mobius raconte l’histoire d’Alice. Travaillant pour une boîte dans la finance, elle est approchée par les services secrets russes pour espionner son patron, soupçonné d’affaires suspicieuses. Réservée au début, elle finit par accepter pour raisons personnelles. A la tête des commandes, l’agent Gregory Lioubov a du mal à lui faire confiance et décide de l’approcher pour être sûre de ses bonnes intentions. Mais voilà, l’irréparable arrive : le coup de foudre. L’agent russe, même s’il sait que ce sera risqué, tombe amoureux et décide de vivre cette passion impardonnable.

Même si l’intrigue d’espionnage aurait pu être un peu plus développée, j’ai quand même complètement adhéré (déjà pour les raisons que vous connaissez) mais aussi parce que le but de ce film est de mettre l’accent sur cette histoire d’amour impossible. Les acteurs jouent vraiment bien les amoureux transis et l’on rentre dans les personnages. On est heureux pour eux mais triste à la fois de leur sort, on ressent tout à fait leurs émotions contradictoires, leur passion, leur craintes..

Jean Dujardin (qui à la base ne m’attire pas forcément) m’a vraiment séduite par son côté mystérieux et protecteur, et Cécile De France est excellent en amoureuse passionnée. Fraîche et spontanée comme on la connait.

Puis, un film d’espionnage à la française, ça fait un moment que je n’en avais pas vu. En plus, même si l’histoire se déroule à Monaco,  on voyage également en Russie, aux Etats Unis (et moi j’adore les films tournés dans différentes langues – d’ailleurs mention spéciale à Jean Dujardin qui s’exprime en Russe).

Bref, c’est un film que je conseille parce qu’il fait passer un bon moment. On n’en ressort pas forcément le coeur léger comme c’est le cas avec les comédies romantiques mais il vaut vraiment le coup.

Et bien sûr, l’avant première valait encore plus la peine puisqu’on a eu la chance de voir les acteurs en vrai. (je n’ai pas de photo car mon tél n’avait plus de batterie. J’en ai pris une mais on voit rien 😦 )

En tout cas, si êtes convaincus, filez au cinéma dès le 27 février.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s