Y-a-t-il une bonne façon de se quitter?

ImageJ’écris cette article après la dernière soirée que je viens de passer avec lui. Et bizarrement, je ne me sens pas mal et déprimée (j’espère que je ne vais pas avoir le contrecoup!), comme très souvent après les ruptures. Il faut dire que nous n’étions pas vraiment ensemble à proprement parler. On se fréquentait plutôt « sexuellement », mais depuis 10 mois quand même, et avec une régularité d’une à 2 fois par semaine! Donc ça laisse quand même un vide et un sentiment de tristesse.
Mais voilà, au bout d’un moment, quand on sait que ça ne débouchera pas sur une relation sérieuse, il faut quand même savoir arrêter et aller de l’avant pour éviter de perdre son temps. Je suis d’accord avec ça. Bon ok c’est plus lui qui a pris cette décision mais je pense qu’il a raison.

Il faut savoir quitter cette situation confortable dans laquelle on s’est installé par facilité. Oui on s’appréciait, oui on aimait passer du temps ensemble, oui on discutait bien, oui on se marrait bien aussi, oui au lit c’était génial…! Seulement voilà, il n’y avait pas l’étincelle qui permet de dire les mots « je t’aime » (et après 10 mois, peu de chance qu’elle arrive soudainement). Je pourrais me morfondre en me disant que la vie est nulle, que ce n’est jamais réciproque, que quand eux ont l’étincelle je ne l’ai pas et que quand moi je la ressens, eux ne l’ont pas. Je pourrais dire que c’est un C****** qui a bien profité de moi…

Mais après la soirée que nous venons de passer, je me sens plus grandie grâce à cette relation. Oui pour la première fois, je ne pleure pas même si j’étais quand même devenue très attachée, je ne me dis pas que j’aurais dû arrêter plus tôt pour éviter de m’attacher justement.. Non, tout simplement parce que je n’ai aucun regret. Et tout simplement parce que c’est un mec bien avec qui je suis heureuse d’avoir partagé de bons moments. Il a toujours été clair avec moi et je savais que je ne devais pas attendre plus de cette relation, qu’on ne deviendrait jamais un couple. Et je dois dire que sa transparence et sa franchise est ce que j’apprécie vraiment chez lui. Il est comme ça, il vit sa vie, il ne fait pas de grandes promesses mais il est respectueux et plein de considération. Et même au moment d’arrêter, il reste bien et propose une fin digne de notre histoire : une dernière fois à profiter l’un de l’autre, une dernière fois à discuter de lui, de moi, tout simplement…Une « rupture » sans cri, sans pleur, sans rancoeur…Une rupture encore plus « belle » qu’avec certains de mes « vrais » copains qui avaient tout simplement joué aux abonnés absents pendant un temps !

Non il n’y a pas de bonne façon de se quitter.
Mais j’ai adoré nos adieux autant que j’ai adoré notre relation: tout en simplicité et en légèreté. Et ça me donne envie de lui souhaiter plein de bonne chose pour la suite car il le mérite…Et d’espérer pour moi aussi!

Publicités

Une réflexion sur “Y-a-t-il une bonne façon de se quitter?

  1. Au moins tu as pris ce qu’il y avait à prendre même si, j’en conviens, partir n’est pas très évident ! Et qui sait, tu pourrais trouver le bon plus vite que tu ne le penses ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s