Tour du monde en séries

Cette semaine, pour la 4e année consécutive, avait lieu le festival Série Mania au Forum des Images. Lors de cet événement, nous avons la possibilité d’assister à des conférences, de voir ou revoir certaines séries, mais surtout d’en découvrir de nouvelles.

En tant que fan de séries télévisées, c’était obligé que j’aille y faire un tour:). J’ai déjà une longue liste de séries en attente mais seulement des shows américains, et parmi les nouvelles comédies, je n’arrive pas vraiment à trouver mon bonheur actuellement. A part The Big Bang Theory, je n’accroche pas vraiment à l’ensemble des autres sitcoms humoristiques (il faut dire que depuis la fin de Friends, je n’ai jamais réussi à trouver une comédie aussi bien !). Alors quand j’ai vu que le dimanche était dédié à ce genre de séries et qu’en plus, on pourrait découvrir de nouvelles comédies étrangères, j’ai immédiatement réservé ma journée!
Et c’est vraiment sans regret que j’ai passé plus de 5 heures dans la salle de projection. Au programme, 2 épisodes de 5 séries d’origine différente:

Moone Boy:
mooneboy
cette série irlandaise se passe dans les années 80 et raconte l’histoire de Martin Moone, un garçon de 12 ans pas vraiment aidé dans la vie. Dernier d’une famille nombreuse, il est un peu laissé pour compte. A la fois la risée de ses soeurs et de ses camarades de classe, il s’invente un ami imaginaire qui l’aide à traverser les épreuves de la vie. Doué pour le dessin, il se créé aussi ses propres histoires à travers différents croquis qui prennent vie.
Pleine d’humour et gentillette, cette série était une très bonne entrée en matière pour cette après midi sous le signe de la bonne humeur.

A Moody Christmas:
moody2
D’origine australienne, cette série est de loin ma préférée (c’est d’ailleurs l’image qui illustre cet article). Tous les ingrédients que j’aime pour une bonne comédie sont réunis: humour, situations cocasses, quiproquos. Bref elle est excellente et je suis curieuse de découvrir la suite (2 épisodes, c’est frustrant!).
Ici, on suit Dan Moody, expatrié à Londres, qui retourne fêter Noêl dans son pays natal. L’ensemble de la famille est réunie pour célébrer les fêtes et le retour de Dan est l’occasion d’échanges, de découvertes, de disputes entre frères et sœur…des retrouvailles familiales quoi:) Mais c’est aussi l’occasion pour Dan de faire la connaissance de Cora, la petite amie de son cousin..et cette rencontre ne va pas le laisser de marbre…
Comme je le disais, je suis curieuse de voir les épisodes suivants car un an s’est écoulé entre les 2 premiers épisodes et l’on retrouve la famille Moody uniquement pendant la période de Noël (d’où le titre vous allez me dire; Mais à ce rythme, je me dis que les années vont passer trop vite!)
Affaire à suivre pour ma part donc..

Mother’s Day:
mothersday
La troisième comédie présentée lors de ce marathon est israélienne. Elle nous plonge dans la vie d’Ella, une mère de famille qui gère sa vie de femme, d’épouse et de mère tant bien que mal. A vouloir bien faire et s’éviter des problèmes, elle se met dans des situations délicates et récolte le contraire de l’effet escompté. Et elle y entraîne aussi son mari et sa meilleure amie avec elle.
Dans cette série, pas de tabou. Des sujets tels que la sexualité, la maladie ou encore le racisme sont évoqués mais avec humour et de manière complètement décomplexée. Pas étonnant que les américains ont apprécié et qu’une adaptation serait déjà en cours outre atlantique.
Là aussi, j’aimerais bien découvrir la suite et, pourquoi pas, découvrir la version US lorsqu’elle sera produite.

Working Girls:
WorkingGirls2010poster
Si cette série française a été une découverte pour moi, la plupart des personnes présentes dans le public semblaient déjà la connaître. La saison un ayant déjà été diffusée sur canal Plus, ce sont de nouveaux épisodes de la saison 2 que nous avons visionnés.
Cette comédie au format très court (les épisodes durent 13 minutes) suit le quotidien de plusieurs employés d’une grande entreprise internationale à la personnalité loufoque. Des 2 jeunes standardistes qui font plus penser à des lycéennes, à la DRH complètement nympho, en passant par la petite employée complètement ringarde qui est la risée de ses pairs, on retrouve non pas des personnages mais de véritables caricatures.
Si certaines situations sont amusantes, j’ai trouvé l’humour général un peu lourd. C’est donc le genre de série que je peux mettre en fond mais que je ne vais pas forcément suivre.
Ce n’est que mon avis puisque la série est apparemment un succès…

Legit:
Legit-poster-FX
La dernière série est américaine. Jim, humoriste australien, rejoint Steve, son correspondant américain pour tenter sa chance aux Etats-Unis. Egoiste et égocentrique, Jim accompagne tout de même Steve lors d’une visite à l’hôpital où se trouve Billy, son frère myopathe. Ce dernier, à 32 ans, n’a qu’une envie en voyant la fin approcher : profiter des plaisirs de la vie. Il va donc demander aux deux hommes de l’aider dans ce projet. Contre l’avis de tous, ils vont donc partir pour une ruée vers le bonheur.
En mettant l’accent sur un personnage principal tétraplégique, cette série se veut originale et se démarque des autres. Et si l’humour est parfois grinçant voire, à mon sans, glauque, ce n’est jamais méchant. Je pense même que c’est une belle leçon de vie puisque l’on assiste aussi bien à la joie de Billy qu’à un changement positif chez Jim.
Une série prometteuse.

De nouvelles séries à découvrir, surtout en cette période de ralentissement dans la production de nos séries habituelles. Et vous, quelles genres de séries regardez-vous. Je suis preneuse de nouvelles idées pour allonger ma liste!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s