Et si c’était vraiment une question de timing?

ImageJusqu’à présent, mes relations amoureuses se sont toutes soldées par un échec (mais je ne désespère pas!). Et si une chose m’a toujours énervée, c’est l’excuse du mauvais timing. Quand on se lance dans une aventure, qu’on se fréquente pendant un certain temps, rompre en disant « ce n’est pas de ta faute, c’est pas le bon moment pour moi » m’a toujours semblé hypocrite. Je veux dire par là que rien ne sert de débuter quelque chose si on ne se sent pas prêt pour s’investir, non? Mais ça c’était la réflexion du moi d’avant. Car en repensant à mes histoires passées, je me rend compte que parfois, ça n’a tout simplement pas marché car ce n’était pas le bon timing pour moi.

Je m’explique: Après ma rupture avec mon premier grand amour, j’ai rencontré un mec adorable: beau, intelligent, sérieux…bref, tout ce que je dis chercher. Et pourtant, je ne sais pas pourquoi, je n’ai pas réussi à m’attacher et quand j’ai vu que lui l’était vraiment, j’ai préféré arrêter…pour retomber dans les bras de mon ex! Grave erreur car ça n’a pas duré longtemps et j’ai retrouvé mon statut de célibataire. Ensuite, j’ai enchaîné pas mal de petites histoires avec des mecs qui voulaient aussi profiter, s’amuser sans se prendre la tête. Et c’est avec l’EX collègue (dont je parle assez souvent en ce moment) que j’ai réussi à oublier mon ex. Dès la première rencontre, on s’est plu mais surtout on s’est rendus compte qu’on vivait la même chose : il venait de sortir d’une longue relation dont il avait du mal à se défaire, et moi j’avais encore un peu mon ex dans la peau (même si lui c’était déjà recasé). On a donc commencé une idylle sans trop savoir où ça allait nous mener. Et finalement, ça ne nous a mené nulle part. Lui aussi m’a dit que de toute façon, ce n’était pas le bon timing. Quand il a prononcé ces mots, je bouillais intérieurement. Comment peut on entretenir une relation assez suivie, même sans engagement réel, pendant pratiquement un an, pour finalement prétexter le mauvais timing?

C’est donc avec un peu de recul que je me dis que de toute façon, même si on s’appréciait beaucoup (moi plus que lui), se rencontrer dans un contexte tel que le nôtre, avec encore nos ex respectifs en tête, c’était peut être un mauvais départ pour créer quelque chose de sérieux. Et puis, en voyant que je commençais à l’apprécier un peu trop, il a tout simplement réagit avec moi comme j’avais fait avec l’autre quelques mois auparavant.

Et depuis j’ai fait une nouvelle rencontre : un mec qui me plaît physiquement, avec qui le courant passe bien, qui semble chercher quelque chose de sérieux. J’ai envie d’essayer, de voir ce que ça peut donner mais j’avoue que je pense encore à l’EX collègue et je m’en veux, non seulement pas rapport à moi mais aussi par rapport au nouveau car ce n’est pas très honnête. Je me demande si j’aurais pas préféré le rencontrer un peu plus tard, dans quelques mois quand j’aurai vraiment fait le deuil. Parce que cette rencontre arrive à un moment où je ne suis qu’à moitié prête. Je vais mieux (cette rencontre en est la preuve) mais je sais bien que je ne suis pas totalement guérie de l’autre.

Et comme si le destin cherchait à me montrer que c’est encore trop tôt et que ce n’est pas le bon timing, j’ai une rage de dent depuis hier (j’espère d’ailleurs que les dents de sagesse sont synonyme de maturité!) qui m’a empêché de le voir. Et si je me les fais enlever, je ne vais pas le voir car il est hors de question qu’il me voit avec des joues de hamster. Ça sent le mauvais timing tout ça!

Publicités

7 réflexions sur “Et si c’était vraiment une question de timing?

  1. moi aussi c’était le genre de phrases qui m’énervaient beaucoup, jusqu’à ce que je me rende compte que je n’étais pas dans le bon timing pour une relation. C’est un fait, des fois il nous faut du temps avant de pouvoir recommencer une relation. Pour ta dernière rencontre je te dirais que c’est en essayant que tu verras si ça peut fonctionner, et puis peut-être que grâce à cet homme tu oublieras l’ex collègue…

  2. Comme je te l’ai dit qui ne tente rien n’a rien. si il te plaît c’est le principal et si quand tu es avec lui tu ne penses pas a l’autre c’est bon 🙂 on pense tous plus ou moins a nos ex c’est normal ils nous ont aide a nous construire d’une certaine manière mais on ne vit pas dans le passe ! et puis ta rage de dent ça te permettra de te faire chouchouter 🙂

  3. Le bon timing est une réalité. Mais pas au bout d’un an de relation, là il vaut mieux avouer que l’autre ne nous correspond pas. Moi en ce moment je suis en plein mauvais timing (au pluriel) : je suis prête mais ils sont casés et regrettent de ne pas avoir songé à moi avant de l’être ! La bonne blague !

  4. Oui vous avez toutes raisons dans vos commentaires. Mais je commence à en avoir marre de ces obstacles! Soit c’est pas réciproque, soit c’est pas le bon timing, soit comme Darkgally, de toute façon il est casé…Allez je décide de suivre le conseil d’un ami twitto et de voir le verre à moitié plein : c’est quand même des histoires qui m’ont fait passer de bons moments! Et un jour toutes les conditions seront réunies! 🙂

  5. C’est vrai ce que tu dis là. Et voila des phrases d’un proverbe de Salomon qui dit « Il y a un temps pour toute chose sous les cieux. Il y a un temps pour naître et un temps pour mourir (…) un temps pour pleurer et un temps pour rire (…) un temps pour pour embrasser et un temps pour s’en abstenir. »

    Tu finiras par trouver la bonne personne j’en suis sûre. Time Will tell.
    Marie de bellecommetues.wordpress.com

  6. Justement, question timing, ton article arrive pour moi juste au bon moment ! 🙂 Comme toi, j’ai eu du mal à me remettre d’une histoire (lui s’est également recasé) MAIS je suis aujourd’hui avec LE mec idéal qui a toutes les qualités de la Terre (timing ok donc pour moi). Le problème de timing, là, il est pour lui ! Depuis 4 ans il a décidé d’être indépendant sentimentalement (l’amour c’est mal). Je relativise parce que ça fait 3 mois, mais pas sure d’accepter ce problème de timing encore 3 mois de plus (en attendant je m’assois sur les mots doux, et les mots d’amour et je prends tout le reste en espérant que…). ‘Font chier ! (Pardon)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s