L’Ex

ImageEt non, malgré le titre, je ne vais pas encore vous parler de l’EX. Depuis le temps, je comprends que vous en ayez marre de lire mes radotages..Et puis, d’ailleurs, moi aussi j’en ai marre de penser à lui. Il faut se mettre un coup de pied où je pense parfois et se forcer à avancer. Il y a tellement de choses plus intéressantes à faire que de se morfondre en pensant à quelqu’un qui ne veut plus de vous. Lire par exemple…

Et c’est d’ailleurs le sujet du billet du jour. Vous l’aurez donc deviné, l’Ex est le titre du roman que je viens de finir. (Bon ok on tourne autour du même sujet mais j’ai dit que je faisais un effort pas que tout était oublié, hein! 🙂 ) Et en ce moment, j’aime bien regarder ou lire des histoires d’amour compliquées. J’ai donc dévoré l’histoire de Laura Zigman très rapidement. Il faut dire que le personnage principal, Elise, est très attachant et que l’on s’identifie très facilement à elle; elle est une sorte de Bridget Jones : névrosée et paranoïaque, elle a pourtant tout pour être heureuse. A 32 ans, elle est sur le point de se marier avec Donald qui partage sa vie depuis 2 ans. Tous deux originaires de New York, ils ont chacun choisi de déménager pour s’installer à Washington et vivent le coup de foudre dans l’avion qui les mènent vers leur nouvelle vie. Nouvelle vie qu’ils construisent donc ensemble.

Mais lorsque Adrienne, l’ex de Donald décide elle aussi de venir s’installer à Washington, les démons (ou plutôt les jumeaux démoniaques comme elle les appelle) d’Elise refont surface. Il faut dire qu’Adrienne est grande, mince, et d’une beauté ravageuse. Qui ne se sentirait pas menacée? En tout cas, peut être parce que je suis moi même assez névrosée, j’aurais pu agir comme Elise (au moins à 50% parce qu’elle est assez atteinte il faut le dire!).

Bref, après avoir tenté la solution amie-amie avec sa concurrente, elle ne se contient plus et devient carrément obsédée par Adrienne, au point de se mettre à l’épier, pour trouver l’indice qui prouvera que son futur mari est encore accro à elle.

Tout au long de l’histoire, elle nous partage son ressenti, ses émotions qu’elle a du mal à contrôler…Et même si parfois, quand on est à l’intérieur d’une histoire comme celle-là, on a tendance à faire des trucs insensés, d’un point de vue extérieur, tout est différent. Je me rappelle certaines prises de têtes que j’ai eu pour des exs justement et où mes copines me disaient d’arrêter, que quand on voulait voir quelque chose, on finissait par le voir, ou même par le créer…Et bien, c’est exactement ce que je me suis dis à propos d’Elise tout au long de ma lecture. 

Alors est-elle parano ou a-t-elle raison de se faire du souci? Car les bonnes copines sont toujours là pour rassurer mais elles peuvent se tromper aussi… Pour le savoir, il suffit de le lire (il se lit assez facilement) ou alors vous pouvez toujours attendre l’adaptation cinématographique car Julia Roberts a acheté les droits. Peut être bientôt sur nos écrans alors !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s