Blogging theraphy

ImageÇa fait déjà un petit moment que je viens ici de temps en temps pour vous raconter mes petites histoires et plus le temps passe, plus je me confie sur mes émotions, mes sentiments. Et même si je n’ai pas une audience démesurée, j’ai fait de jolies rencontres par l’intermédiaire de ce blog et aussi via mon compte Twitter. J’ai choisi de bloguer de manière anonyme et je n’ai pas vraiment envie d’en parler autour de moi

Ce week end, alors que j’étais en train de boire des verres avec des amis, l’un d’entre eux a révélé qu’il connaissait l’existence de mon blog et je dois dire que j’ai été un peu gênée. Heureusement, malgré les interrogations de mes 2 supers copines, il n’a donné ni mon pseudo ni le nom du blog (ouf!). Mais pourquoi tant de mystère? Tout simplement parce que ce blog, c’est un peu mon jardin secret. Il faut savoir que dans la vie, je parle beaucoup, je raconte même assez facilement ma vie et mes amis sont d’ailleurs au courant de tout ce que je raconte ici. Mais ça me fait du bien aussi de partager mes aventures avec vous qui me lisez et qui m’êtes inconnus. Non seulement parce que je me rend compte que d’autres vivent et ressentent la même chose que moi et aussi parce qu’écrire, poser des mots, c’est tout aussi libérateur.

Puis il faut avouer que j’ai assez soulé mes copines avec mes histoires de cœur brisé ! Je continue de leur raconter bien évidemment mais je m’attarde moins sur certaines émotions qui refont surface de temps en temps (comme le fait que ma relation avec l’Ex collègue me manque, que je suis tentée parfois de le rappeler..). Tout ça, j’essaie de moins leur en parler. Une de mes meilleures amies est très différente de moi et passe facilement d’une histoire à l’autre. Pour elle, c’est simple, si ça ne marche pas avec quelqu’un, hop, next! Elle m’a pourtant beaucoup écoutée et conseillée par rapport à plein d’histoires mais pour celle là, très précisément, elle ne comprendrait tout simplement pas pourquoi, avec le temps, je ressens encore tout ça.

Mon blog, c’est non seulement une thérapie (et grâce aux économies de psy, je peux aller boire des verres et faire la fête, c’est quand même bien mieux! :)) mais aussi une manière de discuter et de rencontrer d’autres blogueuses qui sont peut être plus proche de moi sur certains aspects. Mais en toute discrétion ! (cher ami si tu me lis, chut, pas un mot…).
Ce qui est drôle, c’est qu’on dit souvent de moi que je n’ai pas de filtre, que je me livre facilement. Et c’est vrai. Mais s’il y a bien une chose que je veux garder pour moi c’est ce petit espace privé. Et j’espère que ce blog continuera à me faire faire de jolies rencontres.:)

Publicités

3 réflexions sur “Blogging theraphy

  1. Je suis comme toi je me confie beaucoup, au début j’ai garde mon blog pour moi puis j’ai appris que des collègues en avaient appris l’existence je sais pas comment et ils aimaient cette idée du contrôle qu’il croyait avoir. J’ai assume et l’ai dit a mes copines et depuis j’en suis mega fière et comme elles savent ce que je raconte ici après tout 🙂 mais je ne donne pas tjs mon pseudo par contre 🙂

    • Moi aussi elles savent tout. Mais je crois que non seulement j’aime bien avoir mon jardin secret mais aussi que j’assume moyennement le besoin que j’ai en plus d’écrire une sorte de journal intime que tout le monde peut lire. C’est plus leur regard que je crains en fait.:)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s